Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
115 Abonnés
Nouvelles classées
+ Année 2017
+ Année 2016
 -  Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Archives revue
Infos
Visites

 227160 visiteurs

 3 visiteurs en ligne


 

RODOLFO, MEDECIN SCHEUTISTE NOUS A QUITTES

C’est le parcours étonnant que ce Mexicain d’origine, que nous voulons retracer ici à l’occasion de son décès à l’âge de 61 ans : Scheutiste Médecin Sans Frontière

 

Frère Scheutiste

.C’est à la fin de ses études en médecine à Mexico en 1981, qu’il décide de rejoindre Scheut, mais à condition de pouvoir rester frère, car il pouvait ainsi exercer plus librement sa vocation de médecin.

Il commence alors par travailler parmi les indiens à  San Antonio Cañada, avec Maria Vandoren, ICM. Après quelques années, il est envoyé à Kinshasa pour une spécialisation, et en 1990 il rejoint Ndage dans le Haut Congo.

Mais il ne pourra malheureusement pas y rester longtemps, car les longues randonnées en moto auront raison de sa colonne vertébrale. C’est ainsi qu’il nous arrive en Belgique pour des soins et aussi pour trouver une nouvelle orientation.

Après de nombreuses hésitations, il s’engage finalement pour un premier contrat avec médecin Sans Frontières en 2002, et est envoyé à Conakry en Guinée dans les camps de réfugiés. C’est là qu’il est mis en contact avec le monde des malades du Sida, et qu’il décide de suivre des formations non seulement pour soigner, mais surtout dans le cadre de la prévention.

 

Médecin MSF

Un deuxième contrat MSF l’amène au Mozambique dans le cadre des soins et de la prévention Sida.  A la fin de ce contrat, il est approché en 2005 par une ONG locale dénommée actuellement HAI (Help Alliance International). Il faut signaler que cette ONG est une implantation locale de la Fondation crée par Hilary Clinton, épouse de l’ancien président.

Il devient alors coordinateur régional de santé publique chargé de l’approvisionnement de quatre hôpitaux, et de 111 centres de santé dans toute la province, dont 61 supportés par l’ONG HAI pour ce qui concerne le Sida évidemment.

Seul Scheutiste dans cette région puisque Rodolfo vivra dans une communauté jésuite dans la capitale Tete, le long du Zambèze. Très régulièrement il est en contact avec des collègues cicm de Belgique, du Mexique et du Monde, grâce à skype et autres moyens modernes de communication. Le soutient de ses collègues religieux dans le monde, et ceux sur place, est très précieux pour lui.

Rentré en congé en Belgique l’année dernière, un examen médical révèle le développement d’un cancer. Avec beaucoup de philosophie, il accepte les différents traitements, et avait même été déclaré en rémission. Malheureusement, la maladie l’a rattrapé, et il s’est éteint paisiblement à Anvers au début du mois de mai.

Partout où il est passé, Rodolfo a laissé le souvenir d’un accueil, disponibilité et bienveillance totale. Ses amis jésuites et laïcs de Tete au Mozambique sont toujours restés en contact avec lui et un de ses amis médecin était avec lui dans ses derniers moments.

A Tete, c’est évidemment la consternation, la cathédrale était remplie lors d’une messe en sa mémoire, et toute l’équipe a présenté ses condoléances à Scheut, mais aussi à sa famille au Mexique.