Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
S'abonner
Se désabonner
Captcha
Recopier le code :
161 Abonnés
Nouvelles classées
 -  Année 2019
+ Année 2018
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Archives revue
Infos
Visites

 345256 visiteurs

 3 visiteurs en ligne


BANQUE ING AU TRIBUNAL - par webMaster le 13/07/2019 @ 18:52

 
 
 
 LA BANQUE ING EST ACCUSEE D'ETRE COMPLICE D’ABUS DE DROITS HUMAINS DANS LE SECTEUR DE L’HUILE DE PALME: LES ONG DÉPOSENT PLAINTE
 
Bruxelles/Amsterdam, le 5 juillet 2019 – Aujourd’hui, des organisations membres des Amis de la Terre (Friends of the Earth) déposeront une plainte contre la banque néerlandaise ING Group auprès du Point de contact national des Pays-Bas pour la mise en œuvre des Principes directeurs de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) pour des entreprises multinationales.
 
Plusieurs ONG belges y ont participé et soutiennent la plainte qui fait échos aux revendications adressées depuis plusieurs années à ING Belgique. La plainte concerne le financement des entreprises de palmiers à huile - Noble Group, le Groupe Bolloré/Socfin et Wilmar International - et porte sur le déboisement de forêts tropicales (Noble Group), l’accaparement de terres (Groupe Bolloré/Socfin) et le travail des enfants (Wilmar International).
 
Comme membre d'une asbl qui rassemble les instituts missionnaires européens (AEFJN), Scheut participe financièrement à cette action. La banque incriminée finance allègrement des multinationales qui agrandissent illégalement leur possessions en Afrique et en Asie et ne respectent pas les promesses faites aux paysans expulsés de construire des routes, des dispensaires ou des écoles.
 
NB : on ne se fait pas d'illusions, car les banques ont de quoi financer des avocats réputés. De plus, d'autres banques sont également dans le collimateur. C'est pour cela que Scheut surveille de très près les placements que nous faisons. Nous exigeons que ces placements soient éthiques et.... nous les surveillons.